Beauty trends in the coming decade according to Mintel

Vous avez certainement remarqué deux tendances de consommation, et le secteur de la beauté n’est pas épargné : l’éco-responsabilité et la personnalisation. Nous vous avions présenté “L’usine MEXME” dans notre article sur le Cosmoprof 2019 de Hong Kong, et d’après les analyses de Mintel, cette “usine” répond en grande partie aux envies et aux besoins des consommateurs.

Quelles sont les tendances des consommateurs jusqu’à 2030 dans le secteur de la beauté selon Mintel ?

Mintel étudie les comportements des consommateurs dans tous types de secteur. C’est un acteur international reconnu et qui accompagne ses clients depuis 1972. Grâce à ses équipes de chercheurs et à ses partenaires, Mintel a conduit des analyses sur le comportement et les tendances à venir dans le secteur de la beauté entre 2020 et 2030.  Certaines tendances sont déjà présentes aujourd’hui, mais elles existent à petite échelle comparées à ce qu’elles seraient demain. Découvrez le futur de la beauté !

La science et la nature, le combo dans le développement du secteur de la beauté

Côté science

Dans les dernières décennies, et plus encore sur ces dernières années, la science a connu un bond conséquent dans son évolution. Les avancées technologiques en informatique, que ce soit en terme de matériel, d’application, ou encore de réalité augmentée, participent de façon directe aux avancées du secteur de la beauté. Elle affecte le secteur à tous les niveaux, et notamment sur la façon dont les consommateurs choisissent, achètent et interagissent avec les produits.

Les consommateurs sont de plus en plus consciencieux dans l’achat de leurs produits. Ils sont en effet de plus en plus à se tourner vers des produits bios et vegans. Les laboratoires développent leur expertise dans la biotechnologie, afin de répondre aux envies et aux besoins des consommateurs.

La biotechnologie pour répondre aux besoins des consommateurs

Côté nature

Les consommateurs prêtent davantage attention à l’origine des produits. Nombreux d’entre eux se méfient des stratégies marketing utilisées par les marques et aux informations divulguées.  

Grâce à Internet et la quantité d’information qu’il partage, les consommateurs recherchent plus que jamais celles qui leur sont données. D’ailleurs, vous l’avez peut-être remarqué, la transparence est une stratégie de communication qu’adoptent de plus en plus d’entreprises de nos jours pour gagner la confiance des consommateurs.

Les produits naturels au coeurs des consommations beauté

Prévisions : que retrouvera-t-on sur les étagères beauté ?

De 2020 à 2030, les marques beauté devraient créer, selon Mintel, des produits qui :

  • Répondent aux besoins de développement durable.
  • Sont mesurables pour prouver le positionnement du produit.
  • Se concentrent non sur le vieillissement mais sur la longévité.

Différence entre le vieillissement et la longévité :

  • Le vieillissement fait entièrement partie de notre cycle de vie, c’est un phénomène naturel dû au déclin du dysfonctionnement du corps, qui tend vers des risques de maladies, puis la mortalité.
  • La longévité est un phénomène apparue dans les dernières années, de part l’amélioration des produits que nous utilisons et des médicaments disponibles.

Exemple : si une amie vous dit qu’elle a été aux 90 ans de son oncle, ceci vous fait part de sa longévité, et non de sa vieillesse. En effet, cet oncle était-il dans une chaise roulante ou jouait-il au golf ? En résumé, les consommateurs chercheront des marques éco-responsables, créant des produits dans lesquels ils ont confiance, où la transparence de la production prône.

Pour aller plus loin, le secteur de la coiffure et la beauté sont des secteurs qui touchent les émotions d’une personne, c’est un secteur psychologique et les marques devront trouver des solutions qui tendront davantage vers l’émotionnel. Les consommateurs devront se reconnaître dans la marque, où le “lifestyle” sera plus présent dans un monde encore plus connectée.

Pourquoi les marques devraient s’y mettre dès aujourd’hui, et bientôt vous aussi

Le chemin est long ! Afin de faire parti de ceux qui répondent en premiers aux besoins des consommateurs, vous l’aurez compris, les marques devront vous fournir “l’histoire” du produit et éviter l’incompréhension. Vous devriez aussi connaître les labels éco-responsables qui seront présents sur le packaging des produits. Vos clients vous demanderont leur signification et il sera important pour vous de pouvoir y répondre sans hésitation. Il est très probable que vos clients effectueront des recherches sur ces labels, et encore une fois, la transparence est une des clés !

Les produits personnalisés au coeur des consommations beauté

Par ailleurs, comme indiqué plus haut dans l’article, la personnalisation jouera un rôle primordiale quant à la décision d’achat d’un produit. Grâce aux biometrics, vous pourrez établir un vrai diagnostic complet, poussé, et proposer des solutions beauté 100% personnalisées à vos clients. Faites parti des premiers à proposer du sur-mesure au salon !

Quelques exemples d’entreprises innovantes dans le secteur de la beauté

Spinali Design, le maillot de bain connecté

Spinali Design est une entreprise qui crée des vêtements et des maillots de bain connectés et intelligents. Les maillots de bain de la marque sont équipés d’un capteur UV, relié à l’application du smartphone (disponible sur Androïd et iOS). Le capteur du maillot de bain détecte lorsque le niveau d’UV est élevé, ou encore lorsqu’il y a besoin davantage de crème solaire.

UpCircle, la marque beauté qui utilise les restes

UpCircle crée ses produits avec les “restes” de nutriments, comme par exemple du marc de café ou des épices de thé thai brassées. La marque propose des produits 100% naturels, et qui apporteraient aussi de bons résultats.

Aderans et Spiber, ensemble dans le développement de perruques aux cheveux 100% protéinés

Aderans et Spiber espèrent pouvoir commercialiser des cheveux 100% protéinés d’ici 2021. D’après le président d’Aderans, Yoshihiro Tsumura, “Le point le plus fort est qu’ils ne se casseront pas facilement. Il serait aussi possible de faire des permanentes et de les colorer.”. Plus encore, Aderans mettra à profit sa technologie pour que les cheveux puissent reproduire le touché unique des cheveux naturels. Si vous souhaitez retrouver l’étude complète réalisée par Mintel, cliquez ici (en anglais).

Nous ne vous apprenons rien en vous disant qu’il est toujours important de rester informé des innovations du marché. Mais aujourd’hui, encore plus que jamais. Celui-ci se développe de plus en plus vite, et de façon que nous ne comprenons pas toujours totalement. Restez aux aguets des nouvelles révolutions technologiques qui bâtiront le secteur de demain !

Ecrit par
Aurélie Pauker
Toujours attirée par le monde de la coiffure et de la beauté, je réponds aujourd'hui aux problématiques que vous pouvez avoir.‍

Also to be consulted